CanHEPC vise à faciliter l'établissement et le développement d'initiatives de recherche interinstitutionnelles, interdisciplinaires et intergouvernementales. Le réseau est structuré autour de quatre axes de recherche en plus de deux axes transversaux dédiés à la formation, au transfert et à l'application des connaissances.

Cores structure

DESCRIPTION DES AXES

Naglaa Shoukry

Science fondamentale et découverte
Responsable: Dr. Naglaa Shoukry

Bien que l’apparition des nouveaux antiviraux à action directe (AAD) ait considérablement amélioré les résultats cliniques, les besoins en recherche fondamentale demeurent importants. Les données de développement pour évaluer l'administration et l'efficacité des vaccins dans les populations à haut risque constituent une force de notre réseau. En outre, l'amélioration de notre compréhension des mécanismes moléculaires qui sous-tendent la pathogenèse du VHC et le développement du carcinome hépatocellulaire (CHC) aideront à identifier des biomarqueurs pouvant prédire la progression de la maladie et ainsi informer les décisions sur la priorité du traitement. Les biomarqueurs seront également utiles pour déterminer si les lésions au foie se renverseront et si des complications comme le CHC et la transplantation du foie auront lieu après une thérapie réussie. Enfin, il est possible que la résistance aux AAD actuels soit un problème. Des stratégies visant à détecter rapidement la résistance amélioreront l'élaboration d'une approche personnalisée du traitement du VHC. Cet axe se concentrera sur les domaines de recherche suivants: 

  • Développement de vaccins prophylactiques contre le VHC
  • Biomarqueurs de progression de maladie du foie et incidence de HCC
  • Impact du traitement sur la progression de maladie du foie et d'autres pathologies

Julie Bruneau

Recherche Comportementale et Épidemiologie
Responsable: Dr. Julie Bruneau

Cet axe aborde des questions cruciales pour la prévention et les soins du VHC chez les populations vulnérables. L'usage de drogues injectables est au centre de l'épidémie du VHC, contribuant à la majorité des nouveaux cas de VHC au Canada. Les modes d'injection de drogues changent constamment et varient considérablement d'un milieu à l'autre. L'injection d'opioïdes sur ordonnance est devenue un problème majeur de santé publique dans les zones urbaines et rurales et a été associée à la transition vers l’utilisation de l'héroïne et la transmission du VHC dans certains milieux. De même, on observe un risque élevé du VHC chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), en particulier chez les HSH vivant avec le VIH. Pour renforcer nos efforts de prévention, il est donc crucial de continuer à surveiller les nouvelles infections et réinfections du VHC dans les populations à risque et d'examiner les facteurs associés. De telles données sont essentielles pour conduire de robustes études de modélisation et de rentabilité pouvant éclairer les politiques et les programmes. De plus, les stratégies visant à améliorer la prise en charge du VHC dans les populations vulnérables nécessitent d'aborder les éléments clés qui précèdent et entravent souvent les soins et traitements cliniques, comme la stigmatisation, les habitudes de consommation de substances, les comportements à haut risque, les problèmes de santé mentale. Cet axe se concentrera sur les domaines de recherche suivants:

  • Surveillance de l'infection primaire par le VHC, de l'incidence de réinfection et des facteurs associés
  • Identifier et évaluer les stratégies de prévention visant à réduire l'incidence (primaire et réinfection) chez les personnes à risque, en particulier les personnes qui s'injectent des drogues
  • Évaluer la sensibilisation au VHC, les technologies de dépistage et caractériser les populations à risque peu étudiées (ex. les Autochtones, les immigrants, les jeunes PWID ruraux et les HSH VIH +)
  • Évaluation de l'accès aux soins et des stratégies visant à améliorer le lien entre les communautés et les cliniques pour les populations désengagées et vulnérables
  • Mesurer l'impact à long terme du traitement et des soins du VHC sur l'injection et l'usage de drogues non injectables, les comportements à risque et la réinfection par le VHC

Jordan Feld

Recherche Clinique
Responsable: Dr. Jordan Feld

Les essais cliniques ayant démontré l’efficacité des thérapies aux AAD pour le VHC se sont concentrés majoritairement sur la guérison virale (ou réponse virologique soutenue - RVS), ciblant des populations de patients adhérents hautement sélectionnés qui excluent en grande partie les personnes qui s’injectent des drogues et d'autres populations marginalisées et ne traitent pas des résultats cliniques à plus long terme tel que le CHC, la transplantation hépatique et le taux de réinfection. Étant donné les coûts élevés des AAD, la compréhension des avantages à long terme de la thérapie pour la santé sera essentielle pour orienter les politiques. De plus, la réalisation de l'élimination du VHC au Canada exigera le traitement de personnes ayant un foie en santé ou soufrant de maladie du foie légère qui courent un risque élevé de transmission du virus. La détermination des modèles optimaux de soins pour administrer le traitement aux populations vulnérables et la documentation soigneuse des taux de réinfection et des résultats sanitaires à long terme dans ces populations seront essentielles pour évaluer la faisabilité de cette approche. Les membres de ce Réseau sont bien placés pour répondre à ces questions cruciales, avec une vaste expérience dans les études de suivi à long terme. Suite au modèle très réussi du Réseau Canadien pour les essais VIH des IRSC, l’axe recherche clinique servira également de plate-forme pour mener des essais cliniques initiés par des chercheurs afin de répondre à des questions importantes qui risquent peu d'être évaluées par l'industrie pharmaceutique. Cet axe se concentrera sur les domaines de recherche suivants:

  • L'efficacité clinique du traitement par le VHC en mettant l'accent sur les résultats à court terme (RVS, adhérence, toxicité) et à long terme (résistance, réinfection) avec comparaisons entre différentes populations cliniques et modèles de soins
  • Évaluation des résultats cliniques à long terme (CHC, transplantation hépatique, mortalité liée au foie, mortalité toutes causes confondues, régression de la fibrose) dans différentes populations cliniques
  • Accès à la prise en charge et au traitement dans différentes populations infectées par le VHC et utilisation de différents modèles de prestation de soins

Mel Krajden

Recherche en Système de Santé et Politiques
Responsable: Dr. Mel Krajden

Cet axe fournira une solide infrastructure de surveillance, de suivi et d'analyse et servira d'appui à la recherche analytique pour aborder les principaux objectifs. Les bases de données administratives sont surtout utiles pour le suivi des résultats sanitaires au niveau de la population. En outre, les liens avec les données biologiques, cliniques et comportementales disponibles dans les registres du réseau et organisés grâce à notre support de données méthodologique permettront d'accroître la capacité d'examiner les questions touchant chacun des principaux groupes de population touchés (les personnes qui s’injectent des drogues, les baby-boomers, les immigrants et les Autochtones). On sait peu de choses sur les proportions de personnes testées pour le VHC, liées aux soins et traitées, également connues sous le nom de «cascade de soins du VHC». De plus, bien que de nouvelles thérapies sans interféron aient un grand potentiel pour inverser la vague imminente de morbidité et de mortalité due au VHC, ces schémas seront coûteux. Pour faire face au fardeau de la maladie du foie liée au VHC au Canada, il faudra comprendre l'impact épidémiologique et économique des stratégies d'allocation et d'optimisation des tests et du traitement du VHC. Ces renseignements fourniront les preuves empiriques nécessaires pour informer la gestion clinique du VHC et pour élaborer une politique de santé valable pour le VHC. Cet axe se concentrera sur les domaines de recherche suivants:

  • Estimation et suivi des tendances de l'incidence du VHC, de la prévalence et du fardeau de la maladie du foie liée au VHC au Canada, en mettant l'accent sur l'impact des nouvelles thérapies contre le VHC
  • Décrire la cascade de soins aux personnes atteintes du VHC au Canada
  • La modélisation mathématique de l'impact épidémiologique et du rapport coût-efficacité des stratégies visant à augmenter et à allouer le dépistage et le traitement du VHC, y compris le traitement du VHC comme prévention

Transfert des Connaissances et Mise en Œuvre
Responsable: à déterminer

Cet axe repose sur les principes du transfert de connaissance intégré, afin de tirer parti des différents partenariats mis en place par le Réseau. Les objectifs de notre recherche doivent être éclairés par les réalités actuelles auxquelles sont confrontés les patients atteints du VHC et les systèmes de soins de santé et doivent atteindre des résultats qui les impactent. Chaque étape du processus de recherche sera utilisée comme une occasion de créer et de favoriser la collaboration avec les utilisateurs des connaissances. Les organisations communautaires, très actives auprès des populations vulnérables, permettront une intégration viable des nouvelles connaissances dans la pratique et dans les différentes communautés. Les décideurs aideront le Réseau à réaliser des interventions applicables et durables auprès des services de santé ainsi que des stratégies concernant la santé des populations. Nous visons à tirer parti de la capacité des organisations de patients afin de faciliter les stratégies de transfert de connaissances axées sur le patient.

L'objectif ultime de cet axe est l'élaboration d'une stratégie canadienne sur l'hépatite C fondée sur l'effort concerté des chercheurs, des communautés touchées, des fournisseurs de soins de santé, du secteur communautaire et des décideurs menant à la translation de résultat fondé sur des données probantes en programmes, pratiques et politiques efficaces qui améliorent la santé des personnes infectées par le VHC. Pour réaliser cette Stratégie, le Réseau priorisera 3 cibles et travaillera avec des utilisateurs de connaissances pour élaborer un cadre d'action spécifique:

1. Les fournisseurs en soins de santé primaires et les professionnels de la santé - accroitre leur participation aux interventions offrant des tests, la gestion clinique, l'évaluation du traitement et le suivi chez les personnes provenant de populations prioritaires, en collaboration avec l'Association Canadienne des infirmières d’hépatologie (CAHN) de l'Association Canadienne pour l'étude du foie (CASL).

2. Patients et communautés - améliorer l'utilisation de programmes exhaustif de dépistage systématiques dans les populations vulnérables, améliorer la sensibilisation et les connaissances sur les tests et les options de traitement, en collaboration avec la Fondation Canadienne du foie (CLF), CATIE (La source canadienne de renseignements sur le VIH et l'hépatite C), d'autres organisations et des organismes de bienfaisance.

3. Les décideurs - fournir activement des données précises aux décideurs afin d'informer la planification et la prestation des options de prévention et de gestion des maladies - collaboration avec Santé Canada.


Chris Richardson

Formation et Mentorat
Responsable: Dr. Christopher D. Richardson

Une partie intégrale du mandat de CanHepC est de fournir de la formation transdisciplinaire et du mentorat visant à aider le développement de capacité de recherche sur le VHC. CanHepC s'appuie sur les réalisations du programme national de formation en recherche sur l'hépatite C (NCRTP-HepC), créé en 2003, pour former la prochaine génération de chercheurs dans tous les domaines liés au VHC au Canada en utilisant une approche multidisciplinaire. Depuis 2003, un total de 71 stagiaires et 46 étudiants d'été ont bénéficié du programme et leur succès est reconnu dans le monde entier. Certains d'entre eux sont devenus des chefs de file dans le domaine et sont des experts en tant que chercheurs indépendants et co-applicants de ce Réseau.

Le curriculum et les stagiaires existants du NCRTP-HepC sont maintenant complètement intégrés et le programme demeure un point central de CanHepC. Cliquez ici pour en savoir plus sur le programme de formation CanHepC.